FERMONS FESSENHEIM
ET SORTONS DU NUCLÉAIRE

Accueil du site > Medias > Revue de presse > Colmar : les antinucléaires dénoncent l’interdiction de circuler et de (...)

28/09/2009 : L’Alsace - Colmar : les antinucléaires dénoncent l’interdiction de circuler et de manifester

Le réseau « Sortir du nucléaire », qui regroupe 840 associations, a dénoncé lundi « les interdictions de circuler insensées visant même les cycles et les piétons », lors de leur manifestation prévue samedi à Colmar pour la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Le préfet du Haut-Rhin « se prépare à mettre Colmar dans un véritable état de guerre le 3 octobre, prétextant de supposés risques pour l’ordre public », s’indignent les militants dans un communiqué.

« Le réseau Sortir du nucléaire dénonce ces interdictions insensées, sans justification, qui mettent gravement en cause la liberté de manifester et de se déplacer librement », selon le texte.

En prévision de la manifestation, prévue samedi à 14h, le préfet a annoncé dès vendredi à 20h des interdictions de stationner aux véhicules dans une quarantaine de rues et de places de Colmar. Samedi matin et jusqu’à la fin de la manifestation, la circulation sera interdite à tous véhicules sur une vingtaine d’axes, tandis que les cycles et piétons, exception faite pour les riverains, auront également interdiction de circuler samedi à partir de 8h sur 13 axes.

Le réseau indique qu’il rencontrera le préfet du Haut-Rhin lundi en fin d’après-midi pour contester le tracé de la manifestation qu’on lui impose et discuter des interdictions de circuler.

« De toute évidence, le préfet invente de supposés risques et fait semblant d’y croire pour justifier la mise en place de ces mesures absurdes de façon à gêner l’expression citoyenne », estime le réseau.

La manifestation internationale est prévue depuis au moins six mois par les antinucléaires qui réclament la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la doyenne du parc français mise en service en 1977, alors que va démarrer la 3e visite décennale devant donner à EDF le feu vert pour dix années supplémentaires d’activités dans cette centrale.


> Retour à la liste des articles de presse


Réseau "Sortir du nucléaire" | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact