FERMONS FESSENHEIM
ET SORTONS DU NUCLÉAIRE

Accueil du site > Medias > Revue de presse > Manif à Colmar : "Sortir du nucléaire" attaque en référé l’arrêté du (...)

29/09/2009 : AFP - Manif à Colmar : "Sortir du nucléaire" attaque en référé l’arrêté du maire

Le réseau "Sortir du nucléaire" a annoncé mardi le dépôt d’un référé contre l’arrêté du maire de Colmar instaurant de sévères interdictions de circuler dans la ville samedi, lors d’une manifestation antinucléaire pour la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin).

"Le réseau "Sortir du nucléaire" attaque aujourd’hui en référé l’arrêté ubuesque du maire de Colmar qui prétend interdire dans une bonne partie du centre-ville tous les déplacements, y compris à pied, samedi", indique dans un communiqué le collectif qui regroupe 840 associations.

"Manifester pacifiquement est un droit fondamental garanti par la constitution", ajoutent les antinucléaires, qui affirment que le préfet Pierre-André Peyvel n’était pas au courant de l’arrêté pris par la municipalité de Colmar.

"Cet arrêté a été pris par le maire en concertation avec la préfecture et avec les services de police", rétorque-t-on pourtant du côté de la municipalité.

Les manifestants s’opposent au maire Gilbert Meyer (UMP) sur le tracé du cortège. Ils devaient initialement partir samedi à 14H00 de la place Rapp, en plein centre de Colmar, mais la municipalité, craignant des débordements, voulait que le défilé parte du stade des Cheminots, plus à l’écart et pourvu d’une seule entrée, "une vraie souricière", selon les militants.

Après une réunion avec le préfet du Haut-Rhin lundi soir, un compromis semble avoir été trouvé : le réseau "Sortir du nucléaire" appelle dorénavant à se rassembler Place de la gare "dans le but d’éviter tout éparpillement des manifestants et toutes tensions inutiles".

Le tracé exact de la manifestation devait être finalisé mardi après-midi lors d’une nouvelle réunion avec le préfet.

"Cette nouvelle solution peut nous convenir mais le maire doit encore donner son accord", a estimé un membre de la municipalité de Colmar sous couvert d’anonymat.

Cette manifestation internationale est prévue depuis plusieurs mois par les antinucléaires qui réclament la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la doyenne du parc français mise en service en 1977, alors que va démarrer la 3e visite décennale devant donner à EDF le feu vert pour dix années supplémentaires d’activités dans cette centrale.


> Retour à la liste des articles de presse


Réseau "Sortir du nucléaire" | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact