FERMONS FESSENHEIM
ET SORTONS DU NUCLÉAIRE

Accueil du site > Medias > Revue de presse > AFP + communiqué-réponse du Collectif Stop Fessenheim

08/04/2009 : AFP + communiqué-réponse du Collectif Stop Fessenheim

Centrale de Fessenheim : l’AIEA formule 20 recommandations et suggestions

AFP - 8 avril 2009 - FESSENHEIM (Haut-Rhin) - Des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont émis 20 recommandations et suggestions pour améliorer la sûreté de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), a annoncé mercredi le chef de la mission, Gabor Vamos.

Sur la vingtaine de points relevés au terme de trois semaines d’inspection de la plus ancienne centrale française, "environ 25% sont des recommandations", qui correspondent à des points sur lesquels la centrale se trouve en deçà des standards internationaux de sûreté, a expliqué ce responsable hongrois de l’équipe de douze évaluateurs internationaux de l’AIEA.

Les deux recommandations "les plus importantes", selon M. Vamos, concernent la nécessité pour la direction de la centrale de hiérarchiser les interventions planifiées à la suite "d’événements significatifs de sûreté" et celle d’éliminer les risques d’accident pour le personnel en isolant mieux les tuyauteries et matériels chauds ou en évitant les risques de chutes liés à la présence de câbles électriques.

La nécessité de mettre en place une hiérarchisation des interventions s’explique par le fait que, par le passé, la centrale n’a pas toujours respecté les délais qu’elle s’était elle-même fixée pour corriger tel ou tel problème survenu dans le cadre d’un événement significatif de sûreté, a souligné M. Vamos, sans plus de précisions.

Parmi les suggestions -c’est-à-dire des points qui pourraient être améliorés même s’ils ne contreviennent pas aux standards internationaux en vigueur en matière de sûreté nucléaire-, l’équipe a proposé que la centrale se dote d’un "processus d’évaluation périodique" des dispositifs de formation du personnel, pour garantir qu’il soit "correctement formé".

L’équipe d’évaluation de la sûreté en exploitation (Osart) de l’AIEA a par ailleurs "félicité la centrale pour ses pratiques de sûreté" et rendra un rapport définitif d’ici 3 mois, a précisé M. Vamos. Cette mission avait été organisée à l’initiative du gouvernement français. Elle est sans rapport avec la visite décennale programmée en octobre prochain sur le réacteur un de la centrale et mi-2010 sur le second réacteur.

A l’issue de ces inspections très poussées, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) devra se prononcer sur la demande de renouvellement de l’autorisation d’exploitation des deux unités pour dix années supplémentaires.

  • Lire ci-dessous le communiqué du Collectif Stop Fessenheim en réponse à l’AFP :
Word - 21.5 ko
Communiqué Stop Fessenheim

> Retour à la liste des articles de presse


Réseau "Sortir du nucléaire" | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact