FERMONS FESSENHEIM
ET SORTONS DU NUCLÉAIRE

Accueil du site > Medias > Revue de presse > Le préfet joue la sécurité

17/09/2009 : Dernières nouvelles d’Alsace - Le préfet joue la sécurité

Craignant des débordements de casseurs, notamment allemands, et jugeant le parcours proposé par les organisateurs incompatible avec le nombre de personnes attendues, le préfet du Haut-Rhin a confirmé hier que le rassemblement pour la manifestation antinucléaire du 3 octobre à Colmar aura lieu au stade des Cheminots et non place Rapp (DNA des 15 et 16 septembre).

Pierre-André Peyvel se défend de vouloir compromettre cette manifestation européenne en mettant en avant uniquement des « considérations concrètes ». « Nous prenons de précautions. C’est dans l’intérêt des organisateurs que tout se passe bien », avance-t-il. Les militants antinucléaires « toujours pacifiques » dénoncent quant à eux l’amalgame avec les anti-OTAN et ne comprennent pas ce « changement » de lieu. Ils maintiennent « pour l’instant » leur rendez-vous devant la préfecture, au centre-ville de Colmar. « S’il y a un problème, c’est de leur faute, pas de la nôtre », note Rémi Verdet, du collectif rhénan-alternatives au nucléaire.

F. By


> Retour à la liste des articles de presse


Réseau "Sortir du nucléaire" | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact